carte Lyon carte région carte internationale accueil vitraux profanes

Musée Gadagne, signature du "Louise Labbé"

La belle cordière

Louise Labé, (ou Labbé) surnommée la Belle Cordière.

Poétesse française (Lyon vers 1524-Parcieux-en-Dombes 1566).
Son père, Pierre Charly, apprenti cordier, avait épousé (vers 1493) en premières noces la veuve d'un cordier prospère, Jacques Humbert dit Labé ou L'Abbé. Pour assurer sa présence dans cette profession, il reprit pour lui-même le surnom du premier mari de sa femme et se fit appeler Pierre Labé
À la mort de sa femme, Pierre Charly, alias Pierre Labé, se remaria, et c'est de ce mariage que naîtra Louise Labé. Celle-ci reprendra à la fois le pseudonyme de son père et s'appellera Louise Labé; elle sera surnommée La Belle Cordière.

C'est donc du mari de la première femme de son père que provient son nom.
Belle et cultivée, elle épousa, après une vie aventureuse, un riche cordier de Lyon, Ennemond Perrin, et anima un cercle mondain et lettré dans son hôtel particulier.
Son Débat de Folie et d'Amour (1555) et ses poésies, imitées de Pétrarque, expriment une passion sensuelle.

sources Larousse



Médaille d'or à l'exposition universelle de 1900
accueil Gagagne vitrail

Conception du site :
Site created by :
Sunnymouse